INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT VOTRE NOUVEAU CONTRAT DE MUTUELLE 2017

Regard optimiste de l’OMS sur la prise en charge vieillissement

D’ici 2050, le nombre de personnes de plus de 60 ans devrait quasiment doubler en passant de 12% à 22%. C’est ce qu’affirme le nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la Santé publié à l’occasion Journée mondiale des personnes âgées. Pour la première fois dans l’histoire, l’espérance de vie moyenne dans le monde dépasse les 60 ans. L’enjeu principal de santé publique reste de vieillir en bonne santé grâce à des systèmes sanitaires adaptés. En revanche, on ne vit pas nécessairement en meilleure santé par rapport aux générations précédentes, contrairement à ce qu’on pourrait penser.

« Aujourd’hui, la plupart des gens vivent plus longtemps, même dans les pays les plus pauvres », explique Margaret Chan, Directeur général de l’OMS. « Mais ça ne suffit pas. Nous devons faire en sorte que les gens vivent non seulement plus longtemps mais aussi en bonne santé et que leur vie ait du sens et soit digne. Si nous y parvenons, ce sera bon non seulement pour les personnes âgées mais aussi pour l’ensemble de la société. » Ceux qui vivent plus longtemps en meilleure santé appartiennent souvent à des « couches sociales favorisées », précise-t-elle dans un communiqué de presse émanant de l’OMS.

vieillissement-population-maelia

Une stratégie mondiale pour bien vieillir

L’agence onusienne préconise aux pouvoirs publics de prendre des mesures pour anticiper les conséquences du vieillissement des populations. Pour faire face aux conséquences économiques de cette tendance à la longévité, l’OMS propose aux états de décliner un plan d’actions sur trois axes pour permettre aux seniors de rester actifs dans la société :

  • améliorer le cadre de vie des personnes âgées et les aider à lutter contre l’isolement social
  • aligner les systèmes de santé sur les besoins des seniors en mettant l’emphase sur la prise en charge des soins de longue durée, créer des environnements adaptés aux personnes âgées, améliorer l’évaluation, le suivi et la compréhension.
  • Apporter un soutien aux aidants

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Mes décomptes

Miel

Nos partenaires

Ils témoignent

"La sécurité sociale se désengage sur de nombreux médicaments, ce qui pourrait me coûter très cher. Grâce à Maelia santé nous bénéficions d'un remboursement sur l'automédication sans aucun délai d’attente."

Pierre S.